Booster ses ventes avec la veille concurrentielle

Voici comment Zoltan Kovacs a réussi à gagner 2 heures par jour et à booster son taux d’occupation de 20 %

En tant que Revenue Manager de la chaîne Gorgeous Smiling Hotels, Zoltan Kovacs a un emploi du temps bien chargé. Sa mission : optimiser les profits de 7 hôtels en Autriche, dont l’Arthotel ANA Gala de 45 chambres, à Vienne.

Son quotidien est truffé de documents Excel lui permettant de suivre les tarifs, la demande, les revenus et l’occupation de ses 7 hôtels.

Mais scruter les tarifs des autres hôtels sur Internet et les saisir manuellement dans chaque tableur peut être fastidieux. « Je travaille sur ces documents toute la journée », explique Zoltan. « C’est très long de tout faire manuellement. »

Ce processus n’est pas seulement très lent. Ces tâches répétitives engendrent également une perte de revenus car Zoltan peine à obtenir un aperçu clair du marché et il ne peut donc pas fixer de tarifs compétitifs en fonction de la demande en temps réel.Il court donc le risque de mettre en place des tarifs trop bas ou trop élevés pour ses chambres.

« Il est impossible de réagir rapidement aux évolutions du marché, ce qui peut aboutir à une perte de revenus et de réservations », déplore Zoltan.

Fort heureusement, un collègue de Zoltan lui a parlé de RateIntelligence, l’outil de veille tarifaire de BookingSuite. Grâce à cette aide, Zoltan a pu savoir instantanément quels types de chambres les établissements de son groupe de concurrents proposaient et à quel tarif : il a ainsi pu automatiser une grande partie de ses tâches quotidiennes.

Zoltan s’est tout de suite rendu compte des avantages de cet outil. « C’est beaucoup plus rapide. Je gagne jusqu’à 2 heures par jour », déclare-t-il.

« Je peux utiliser ce temps pour planifier le mois suivant, créer de nouvelles promotions ou encore vérifier mes données de l’année passée. Je peux également calculer le budget du mois prochain et établir une stratégie pour optimiser mon prix moyen et mon RevPar. »

Pour Zoltan, les avantages de cet outil de veille tarifaire ne s’arrêtent pas au gain de temps. Avec les informations obtenues sur son groupe de concurrents, il peut ajuster sa stratégie tarifaire en toute confiance.

« Je vérifie les tarifs fixés par mon groupe de concurrents. J’utilise RateIntelligence pour définir si ma stratégie en matière de revenus va porter ses fruits, et si mes tarifs sont trop bas ou trop élevés. En cas de doute, je peux me rendre sur RateIntelligence pour obtenir des informations sur la stratégie à mettre en place », explique-t-il.

Grâce au temps libéré et aux données auxquelles il a désormais accès, Zoltan a pu définir une toute nouvelle stratégie tarifaire pour l’Arthotel ANA Gala.

Si vous recherchez un outil facile à installer et à utiliser, c’est celui qu’il vous faut.
Zoltan Kovacs - Revenue Manager

En utilisant son outil de veille tarifaire, il s’est rendu compte que les établissements de son groupe de concurrents proposaient des tarifs sans petit-déjeuner. « Cette information nous a permis de mieux comprendre le marché. Alors que nos concurrents affichaient des tarifs plus bas, nous n’offrions que des tarifs avec petit-déjeuner. »

Il a donc créé des tarifs sans petit-déjeuner et a ajusté les écarts entre ses catégories ce qui s’est révélé très fructueux.

Après l’intégration de ces changements dans sa stratégie, Zoltan a observé une hausse de la montée en charge et de l’occupation de son établissement. Lorsqu’il analyse les données de la haute saison, il conclut : « L’occupation atteint maintenant 86 %, ce qui est excellent. En 14 jours, mon occupation a progressé de 20 %, ce qui est très élevé pour 2 semaines en août et en septembre. »

L’utilisation de cet outil a grandement facilité le travail de Zoltan. À tel point qu’il compare RateIntelligence à un collègue supplémentaire qui se consacrerait entièrement aux tarifs du marché et à la demande en constante évolution. « Cela correspond au travail d’une personne sur mes 7 hôtels, c’est comme si quelqu’un travaillait à mes côtés », dit-il le sourire aux lèvres.

Scroll to top